DAGOBA

La scène metal française se porte trèèèès bien, merci.

Depuis que ses frontières sont largement ouvertes vers l’extérieur et que le monde entier découvre ses artistes, on ne cesse de louer sa richesse, sa robustesse, son inventivité.

             Enfin.

 

            Depuis 2003 et son premier album éponyme, DAGOBA se hisse fièrement parmi les représentants chevronnés du metal hexagonal : du chemin au-delà de Marseille, les français ont franchi des étapes déterminantes à travers chacun de ses six albums studio, autant salués par la critique que par leurs fans. Des influences du power-metal US des années 90 (Pantera, Fear Factory, Machine Head), DAGOBA a ouvertement embrassé cette école américaine en s’adjoignant les services de Logan Mader à Los Angeles pour finaliser ses deux précédents opus, sans pour autant s’enfermer dans un style : au contraire, le groupe nourrit son metal furieux et surpuissant de dynamiques plus ambitieuses encore.

Aujourd’hui, à l’issue d’une tournée japonaise, DAGOBA présente fièrement son septième LP, Black Nova. Tel un astre brillant autant d’une énergie surhumaine que d’une profonde noirceur, Black Nova démultiplie ses facettes : loin de s’éparpiller aux confins de son univers, le groupe offre un album saisissant de maturité, tout en associant son identité singulière avec la pluralité de ses influences.

NOUS SUIVRE
  • Facebook B&W
  • YouTube B&W

© 2019  par Vox Populi - La Voix du Rock - Festival rock à Couhé - 80 Grand Rue - Couhé - Valence en Poitou (86700)